RSS This site is iPhone compatible

Ibiza party (impair mais passe)


poste par Redaction, du 7 octobre 2002


Débarqués de Nice (après leur victoire contre Bastia…) je rejoins mes comparses pour une Ibiza party digne d’une troisième mi-temps.

La cacophonie ambiante, le mix NRJique de MaxxT qui peine sur une table « hip-hop », le micro qui nous annonce que nous pouvons gagner des T-Shirt, les cornes de brume qui s’ajoutent à l’ambiance surchauffée d’un vestiaire bondé… je n’assiste pas à la même soirée que les autres.

Tant pis, Will n’aime pas la House-Music, et elle le lui rend bien.

De ce Duc transformé en Théâtre ? Il ne reste plus que l’appellation commerciale d’un lieu qui n’a changé en rien… Ni le son (brouillon et saturé), ni le staff (commercial et fatiguant) ne parviennent à me convaincre d’un renouveau annoncé. Alors je me rattrape en faisant le tour des ganaches smilantes. Ce people hypnotisé aux bpms assourdis, les southpartiens toujours sous le charme du Garnier de la veille. Une Ibiza party qui franchit la limite du supportable…Juan-les-Pins n’abrite pas le soleil ibérique ! Patiemment je me dis qu’Anthony va éclairer ma lanterne…

Du « GoodLife » à la sauce caramba !!!??? Pfff, rien de tout ça n’aura eu lieu, mais c’est avec bonheur que la fin du set mélodise en Techno. Je reprend mes esprits (vagabonds des collines d’Ibiza) et goûte à la fraîcheur du mix qui respire (enfin !) des nappes musicales. Tout vient à point pour qui sait attendre…Adage parfait de cette soirée en demi-teinte. Nash arrive enfin, et c’est la fièvre d’un mix résolument dance-floor qui nous cloue sur place. Bravo à lui, sa réponse claire et limpide d’une nuit embrumée, aura fait lever le soleil d’Ibiza…(qui se réchauffe à la Techno soit dit en passant). Oublié le son qui klaxonne, débarrassé des pouëts-pouëts d’une fête azuréenne…Nash termine en beauté, et le rideau du Théâtre tombe sur un set parfait. Histoire de ne pas rester sur une impression navrante, je pars écouter (le verbe est important) MaxxT et sa musique retrouvée. 2h30 d’un mix parfait en tout point de vue…C’est une belle journée, je vais me coucher…la li la la …La prochaine fois je troquerai mes baskets contre une paire de tongs…

C’est peut-être là que réside la « magie » d’Ibiza, un miroir sans teint qui espère des rythmes suaves, et qui pêche par excès de confiance…

*Will

Mettre le contenu de Ibiza party (impair mais passe) sur votre site:




Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <pre> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>