RSS This site is iPhone compatible

Le grand escurial – Nice


poste par Redaction, du 17 octobre 2002


Tu es un night clubber, mais novice en mondanités, Nightparties vient à ton secours …

Pour une fois le staff de NP n’a pas traîné ses guêtres dans une soirée house ou techno, mais dans un concept  » cocktail dînatoire – soirée VIP – Tuning de R5  » au Grand Escurial.

– Petits scarabées, nous dit alors le grand maître de la Hype, comme vous le savez, le temple de la nuit niçoise sera inauguré jeudi. Je vous ai choisi pour infiltrer les lieux. Par contre mes shakras me disent que le concours de Tuning n’aura pas lieu ».

– Bien Maître, nous répondîmes le cœur serré en repensant aux efforts fournis sur l’engin de Vince.

Arrivés sur place, nous passâmes le barrage des videurs malgré nos looks de Ninjas apparemment approximatifs (désolé Laurent, on sortait du boulot…), et une fois les lieux investis, le sens de l’adjectif  » dînatoire  » allait prendre tout sons sens :
Une grappe humaine accrochée au fond de la boîte recherchait mille saveurs et surtout un point pour étancher sa soif. Ici pas de curly disposés à la va-vite entre deux Kro comme dans ta studette de 8m² , mais des barmans top classe, entrain de vider nerveusement des magnums de champ’. Autre point de chute, le buffet central où papillonnait des essaims de jeunes filles proposant petits fours et autres délices. Dans ce brouhaha déambulait tranquillement nos amis VIP, j’ai nommé le géant Mouss Diouf, Léa, Vanessa, Donald et Thomas, tous quatre télé-héros d’ Opération Séduction. Disponibles sympas et charmeurs, ils se mêlèrent sans chichi aux convives. Après avoir réanimer Duke en surdose de sushis, la nouvelle tomba : pas de Robert Pires ce soir, mais une intervention téléphonique from London. Le Gunner s’excusa et exhorta la foule à faire la fête.

– Muscle ton jeu, disait Aimé Jacquet à Robby dans « Les yeux dans les Bleus ».
Ce fût le cas. Après sa douce voix, les BPM et la foule envahirent la piste, et le gentil cocktail se transforma en boum surchauffée sur les trois niveaux que compte le majestueux Escurial. Au final, un bon entraînement pour nous petits shaolins de NP dans l’univers feutré des happy fews. Mais promis, lecteur assidu on couvrira la prochaine manif de Tuning.

*Pertinax

Mettre le contenu de Le grand escurial – Nice sur votre site:




Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <pre> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>